Papillon du palmier - Paysandisia archon

Description Papillon du palmier - Paysandisia archon

Originaire du centre de l’Argentine et de l’Uruguay, le papillon du palmier appelé aussi Paysandisia archon ou Sphinx du palmier, est un Lépidoptère qui fait partie de la famille des Castniidaes. Involontairement introduit en Europe du Sud, et importé accidentellement en France depuis le milieu des années 90, le papillon du palmier fait des ravages sur plus de 20 espèces de palmiers (jaunissement, perforation, dessèchement des palmes, malformation…, jusqu’à en causer leur extinction). Elle vole généralement de jour durant la période de juin à septembre.

Le papillon du palmier a des ailes antérieures marron avec des rayures noires et dorées. Les ailes postérieures sont oranges avec des taches noires et blanches.

 

 

Cycle de vie

Le papillon du palmier a 4 stades différents au cours de son évolution: l'œuf, la chenille, la chrysalide / le cocon et le papillon. Une femelle papillon pond entre 100 et 200 œufs en 2 semaines.

L'œuf est blanc et allongé, il mesure en moyenne 4 à 5 mm de long. On peut le comparer à un grain de riz.Il donnera ensuite une chenille.

La chrysalide est de couleur marron et mesure entre 5 et 6 cm. Elle est enveloppée par son cocon qui lui est composé de filaments de palmiers et mesure 6 cm. De la soie et du mucus recouvre l'intérieur de celui-ci.

Après l’éclosion on peut apercevoir une partie de la mue sortie du cocon.

Le papillon du palmier, mesure 9 à 11 cm. La femelle étant plus grande que le mâle, elle se reconnait de par sa couleur plus claire et son ovipositeur apparent.

Larve du papillon du palmier

Responsable des dégàts causés aux palmiers, la larve ou chenille est blanche et peut mesurée jusqu'à 90 mm de long. Sa tête dispose d'une capsule céphalique (partie qui détient les organes de la vision et l'appareil buccal) est de couleur marron. Elle dispose de trois paires de pattes et de petites épines à peine visibles sur le dos. C’est à elle que nous devons les désastres causés sur les palmiers en se nourrissant des tiges et des troncs de ces derniers.